.::EDD Éducation au développement durable: :.



[2/3] Le réseau de géothermie de Chelles :géologie, évolution et perspectives

date jnum24 dat. 2013 | Emile Vignacourt

Comment distribuer cette électricité produite sur une surface donnée.
La mixité énergétique = énergie géothermique + cogénération + appoint fourni par le gaz
Aujourd’hui, un pavillon consomme entre 170 et 200 kW/an/m² ; grâce aux améliorations des matériaux et de l’isolation, ces chiffres seront réduits à la baisse en 2020 : entre 80 et 100 kW / an / m².

Le réseau de géothermie de Chelles :géologie, évolution et perspectives

Mots / sigles à expliquer :
équivalent-logement :Un équivalent-logement correspond à la consommation d’un logement de 70m² construit selon les normes en vigueur au milieu des années 90, soit environ 12 MWh (ou un peu moins d’une tonne-équivalent-pétrole) par an de chaleur utile en chauffage et eau chaude. (voir : http://www.cete-ouest.developpement-durable.gouv.fr/glossaire-reseaux-de-chaleur-a424.html)
ADEME :Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (voir : http://www2.ademe.fr/servlet/getDoc?id=11433&m=3&cid=96)
Cogénération :Production conjointe d’électricité et de chaleur. (voir site le CETE de l’Ouest)
Réseau de chaleur :réseau de canalisations reliant une (ou plusieurs) centrale(s) de production de chaleur à des postes de livraison (les sous-stations) et permettant d’assurer un service de chauffage urbain. Le réseau de chaleur est l’infrastructure support du chauffage urbain ; les termes "réseau de chaleur" et "chauffage urbain" sont parfois confondus (voir site le CETE de l’Ouest)

 
Directeur de publication :
Jean-Max GIRAULT
Secrétaire de rédaction :
Annabelle PAILLERY
Hébergement :
Académie de Créteil