.::EDD Éducation au développement durable: :.



Accords du Bourget de notre COP21 [@CliMates @EducationFrance @iledefrance]

21 mai. 2015 | Annabelle PAILLERY

Un mot de l’association Climates

J’espère que vous allez bien et que vous avez pu prendre un peu de repos après cette magnifique journée du 6 mai !

Au nom de l’association CliMates, je tenais à vous dire à quel point nous avons été bluffés par les élèves qui nous ont émus avec de très beaux discours et surtout épatés lors des débats par le professionnalisme et la pertinence de leurs arguments. Un grand merci à eux et à vous pour ce magnifique travail qui je l’espère suscitera de nombreuses vocations !

Si vos élèves souhaitent en savoir un peu plus sur CliMates et sur le REFEDD, n’hésitez pas à nous solliciter.

Voici le texte des Accords du Bourget.

PDF - 739.2 ko
Les accords du Bourget Notre COP21

Pour apporter un commentaire sur un sujet beaucoup commenté, 2,7 degrés de réchauffement à la fin du siècle signifie que les délégations ont fait des efforts considérables. Le contenu de l’accord va bien au delà de l’objectif des 2°C et les élèves peuvent en être très fiers.

Pour les enseignements principaux sur les enjeux énergie/climat, permettez-moi de partager avec vous quelques conclusions importantes que vous pouvez, si cela vous semble pertinent, partager avec vos élèves :

  • le changement climatique n’est pas un enjeu facultatif et affectera l’ensemble de nos modes de vie et trajectoires de développement,
  • le rythme de transition énergétique, écologique et sociale doit être élevé si l’on veut se rapprocher de l’objectif de 2°C,
  • l’avenir du climat tient pour beaucoup à la façon dont les pays en développement vont pouvoir changer de trajectoire de développement avec l’aide des pays développés. Les transferts financiers et technologiques dépassent donc complètement des aspects de solidarité ou de charité, mais sont bien une condition indispensable à l’atténuation au changement climatique.
  • malgré ce constat, c’est bien en additionnant l’ensemble des efforts de tous les pays que l’on parvenir à atteindre les 2°C : même si les pays en développement doivent nécessairement se développer autrement que via les énergies fossiles, c’est tous les pays qui doivent faire des efforts.
  • l’année du pic des émissions mondiales (l’année à partir de laquelle les émissions commencent à baisser) est très importante : plus elle est retardée, plus il sera difficile (voir impossible) de respecter l’objectif des 2°C et plus le rythme de transition devra s’accélérer au sein des pays. Une année à garder en tête pour un pic idéal des émissions mondiales est 2020 pour respecter l’objectif des 2°C.
  • malgré les efforts d’atténuation, l’adaptation est absolument indispensable, en particulier concernant la montée du niveau de la mer, phénomène très inerte qui est enclenché depuis des décennies et qu’il est quasiment impossible de stopper.
  • ces constats sont très alarmants, il faut en avoir conscience, mais ne signifient pas la fin du monde ! L’humanité est entrée dans un nouveau cycle climatique auquel il faudra s’adapter.
PNG - 213.4 ko
Climates

Pour ceux qui souhaiteraient organiser une simulation plus simple après cet événement, voici les informations pour le jeu "World Climate" basé sur le logiciel CROADS créé par le Think Tank Climate interactive.

Au plaisir de se revoir bientôt,
Juliette Decq
CliMates - Chargée de mission Education & Simulations Climat
Ex-COP in MyCity Coordinator 2013 & 2014

 
Directrice de publication :
Béatrice Gille, Rectrice de l'académie de Créteil
Responsable éditorial :
Annabelle PAILLERY
Webmestre :
Annabelle Paillery
Hébergement :
Académie de Créteil