.::EDD Éducation au développement durable: :.

Ils sont revenus du Brésil…

05 / 07 / 2010 | Bruno DESCROIX

Ils ont entre 12 et 15 ans, ils sont élèves de lycée ou de collège à Bobigny, Lagny ou Grenoble et ils ont eu l’opportunité exceptionnelle de participer à la première « Conférence Internationale de jeunes Prenons soin de la Planète », qui a eu lieu du 5 au 10 juin à Brasilia.

Les représentants de l’Ile-de-France Isabelle (lycée Louise Michel, Bobigny), Dylan (lycée Van Dongen, Lagny) et Léa (Lycée Parc de Vilgenis, Massy) ont élaboré avec 400 autres jeunes du même âge, issus de 47 pays différents, une Charte Internationale de leurs responsabilités vis-à-vis des changements socio-environnementaux globaux.

Pendant les 2 premiers jours, ils ont travaillé sur les diagnostics, les responsabilités et les engagements pour le développement durable, identifiés et choisis par les élèves dans les pays participants. Chacun des élèves présents avait en effet participé à un projet sur le développement durable dans son lycée, lancé des actions et été élu pour représenter son établissement. Ces échanges et la rédaction de la charte ont été organisés par continents et par groupes linguistiques.

Ils ont ensuite participé à des ateliers avec des jeunes des 47 pays représentés afin de concevoir des supports de communication pour diffuser la charte (fanzine, radio, vidéo…), créer un jardin agro-forestier ou encore apprendre à « cultiver l’eau pure ».

Le dernier jour, la charte, fraîchement rédigée, a été envoyée au secrétaire général de l’ONU Ban Ki Moon et aux ministres de l’éducation et de l’environnement de chaque pays représentés à la conférence. Celle-ci s’est clôturée par une marche dans la ville de Brasilia jusqu’au Congrès National, où la charte a été remise au Président du Sénat. Enfin, les délégués de l’atelier « Charte musicale » ont su faire entonner un même refrain aux 800 délégués et accompagnateurs.

Ce chapitre de l’aventure a pris fin le 11 juin 2010 quand la délégation française s’est séparée à l’aéroport de Lisbonne, les uns rentrant en Ile de France et les autres en Rhône-Alpes. Ils ont chaleureusement remercié l’association Monde Pluriel pour leur avoir permis de vivre cette « expérience extraordinaire ». Ils retiendront principalement la richesse des échanges interculturels qui leur a permis de « faire le lien entre la vie concrète des gens et ce que nous savons du développement durable » et le sentiment d’appartenir à une communauté internationale. Isabelle, Dylan et Léa ont donc découvert les problématiques liées au développement durable à travers le regard de jeunes colombiens, angolais, philippins ou allemands. « On revient transformés » sonne comme un message d’espoir...

Avec les enseignants accompagnateurs de la délégation française, et en particulier Nathalie Broux pour la délégation Ile-de-France (lycée Jacques Feyder, Epinay), nous avons, nous aussi, eu le plaisir de travailler tout au long de la rencontre avec nos homologues des différents pays. Nous en retiendrons en premier lieu la formidable capacité des enseignants et des délégués du Ministère de l’éducation brésilien à allier travail, autonomie des élèves et plaisir d’apprendre. Ces échanges et ce réseau vont se poursuivre tant au niveau français, avec la possible organisation l’an prochain d’une nouvelle conférence nationale, qu’au niveau international à travers le site créé pour faire suite à la rencontre : www.prenonssoindelaplanete.net

Bruno Descroix

Lycée Louise Michel, Bobigny

bruno chez fph.fr

Le projet « Prenons soin de la planète » a été mené tout au long de l’année 2009-2010 avec 20 établissements de trois académies (Grenoble – Créteil - Versailles) : Collège Henri Wallon de Saint-Martin-d’Hères, Collège Marc Sangnier de Seyssins, Collège le Guillon de Pont de Beauvoisin, Collège Les Dauphins de Saint-Jean de Soudain, Collège le Clergeon de Rumilly, Cité Scolaire de Villard de Lans, Lycée Aristide Bergès de Seyssinet, Lycée Edouard Herriot de Voiron, Lycée du Diois de Die, Lycée Armorin de Crest, Lycée Alexandre Bérard d’Ambérieu en Bugey, Lycée de l’Albanais de Rumilly, Lycée des Glières d’Annemasse, Lycée du Parc de Vilgenis de Massy, Lycée Voillaume de Aulnays sous Bois, Lycée Louis Armand de Nogent sur Marne, Lycée Van Dongen de Lagny sur Marne, Lycée Jacques Feyder de Epinay sur Seine, Lycée Louise Michel de Bobigny.

 
Dernière mise à jour :
05 / 03 / 2018

Liens Education Nationale

Sites Favoris

Alain Corbin, Pour une histoire du temps qu’il fait

Il faut comprendre l’évolution de la perception au sec, au froid, à l’humide, car l’homme est un être historiquement construit : on ne peut le comprendre sans étudier cette sensibilité.

Apprendre avec l’Insee

Site : Apprendre avec l’Insee, onglet « Développement durable »http://www.cndp.fr/stat-apprendre/insee/devdurable/default.htm.
Le site Apprendre avec l’Insee met en ligne des exercices interactifs mobilisant des ressources statistiques de l’Insee dans le but de traiter des thématiques abordées en SES (Emploi, Croissance, Investissement…).
Les séquences sont réalisées par une équipe de professeurs de sciences économiques et sociales. Un onglet « Développement durable » permet d’accéder directement aux ressources. Celles-ci sont classées en trois parties. La première (Un développement socialement équitable) renvoie aux dimensions du développement proprement dit à travers la croissance économique, l’accès à l’emploi, la répartition et les inégalités de revenus, la gouvernance, ainsi que l’accès au savoir. La deuxième partie (Un développement écologiquement soutenable) traite deux dossiers : la pollution et le réchauffement climatique.

Enfin, on trouvera dans la troisième partie (Mesurer le développement) un aperçu des indicateurs utilisés dans ce domaine avec notamment un dossier sur les limites du PIB et un autre très complet sur l’empreinte écologique.

Comme à chaque fois sur ce site, une série de tests permet de vérifier l’acquisition des connaissances et des « fiches TD » sont disponibles pour travailler les séquences en petit groupe.

Les outils fournis par ce site sont particulièrement utiles pour traiter le point 3 du nouveau programme de terminale, « Economie du développement durable » que ce soit les limites écologiques du mode de croissance ou bien pour aborder les enjeux de la politique climatique. On peut aussi en tirer des exemples intéressants en seconde pour le thème de la pollution (Thème 3 ,« La pollution : comment remédier aux limites du marché »)

Cedre

Centre de documentation, de recherche et d’expérimentations sur les pollutions accidentelles des eaux.

Conflits liés aux espaces agricoles et périmètres de gouvernance en Ile-de-France

L’objectif de cet article est de contribuer à la compréhension des interdépendances entre processus conflictuels et émergence de dispositifs de gouvernance innovants. L’exemple retenu est celui des Programmes agri-urbains en région Ile-de-France et de leurs liaisons avec les conflits liés à l’agriculture.

Connaissance et cartographie des forêts anciennes

Colloque « Connaissance et cartographie des forêts anciennes » 1er décembre 2011 organisé par l’INRA, Ecofor, le WWF et le ministère en charge de l’Ecologie.