.::EDD Éducation au développement durable: :.



Exploiter avec les élèves le film Promised land Gus van Sant (2012)

date jnum23 dat. 2017 | Catherine OURSIN
PNG - taille ko
L’affiche de Promised land

Promised land

  • Réalisateur : Gus Van Sant
  • Acteurs principaux : Matt Damon, Rosemarie DeWitt, Frances McDormand.
  • Pays d’origine : États-Unis.
  • Durée : 1 h 45.
  • Genre : Drame.
  • Sortie : 17 avril 2013 (France).

Il existe un dossier réalisé par le CRDP de Strasbourg sur une exploitation pédagogique en anglais.

Steve Butler, représentant d’un grand groupe industriel, se rend avec Sue Thomason dans une petite ville de campagne. Les deux collègues sont convaincus qu’à cause de la crise économique qui sévit, les habitants ne pourront pas refuser leur lucrative proposition de forer leurs terres pour exploiter les ressources énergétiques qu’elles renferment. Ce qui s’annonçait comme un jeu d’enfant va pourtant se compliquer lorsqu’un enseignant respecté critique le projet, soutenu par un activiste écologiste qui affronte Steve aussi bien sur le plan professionnel que personnel…

1) Analyse de l’affiche

PNG - taille ko
L’affiche de Promised land

Contre plongée sur le personnage de Steve Butler , ¾ de ciel, paysage de collines larges, pas d’autre présence humaine, monde rural et regard du personnage ; titre dans lequel on peut voir une évocation de la terre promise de la Bible)

2) Travail sur le vocabulaire

extraction, fracturation hydraulique, schiste

3) Travail sur les acteurs, fonction, citations

PNG - taille ko
Les acteurs, fonction, citations

4) Extraits intéressants

- visites de Steve et de Sue auprès des fermiers, travail sur l’argumentaire de Global (augmentation des recettes fiscales avant même le 1er forage, présence de gisements, qualité du schiste, nécessité d’une école secondaire pour la ville,8% sur les profits du puits, estimation de l’ensemble du gisement à 30 millions de dollars, si ville refuse, les autres villes ont accepté et les prix baisseront, la fracturation est un procédé au point, dépendance du pays au pétrole étranger, études des enfants financées, prêtes bancaires oubliés, la difficulté du travail dans les fermes, lien avec l’agrobusiness qui contraint les fermiers, subventions du gouvernement pas sûres).
- scène dans l’école secondaire régionale de Mc Kinley où Steve s’enferre dans son argumentaire et ne peut empêcher Franck Yates de repousser le vote et de donner l’estimation du gisement à 150 millions de dollars ce qui est contradictoire avec les chiffres avancés par Steve à Gerry Richards
- scène dans l’école où Dustin Noble explique aux enfants les conséquences de la fracturation hydraulique en enflammant une maquette de ferme
- 2ème scène dans l’école secondaire où Steve révèle la double supercherie de Noble (son histoire de vaches mortes dans une ferme du Nebraska est fausse car la photo comporte un phare ; Noble n’est pas un écologiste mais un employé de global venu prêter main forte à Steven et Sue, sa 1ère supercherie révélée devant permettre un vote en faveur de global). Steve est licencié.

5) Sources d’informations citées

L’article sur Stanton gas un autre groupe d’exploitation de GDS, Google, université qui permet de travailler sur le degré d’information des acteurs impliqués.

6) moyens utilisés par Dustin pour contrecarrer Steve

Panneaux sur la route, affiche contre la porte, prospectus, visite dans l’école.

7) moyens utilisés par Steve et Sue pour contrecarrer Dustin

Enveloppe d’argent, organisation de la fête champêtre, teeshirt global, affiche de sponsorisation.

8) Actualisation sur l’exploitation gaz de schiste en Pennsylvanie

Gisement de Marcellus cité.

PNG - taille ko
Gisement de Marcellus

http://geographie.blog.lemonde.fr/

« Le gisement de Marcellus est une formation géologique, due à l’accumulation de sédiments dans une mer, maintenant souterraine. Il tient son nom de la ville de Marcellus, située dans l’État de New York, l’un des quatre États – avec la Pennsylvanie, l’Ohio et la Virginie-Occidentale – qui renferment la nappe de gaz dans le sous-sol. L’État de New York est le seul qui a signé un moratoire, gelant toute exploitation de gaz de schiste.
D’autres États américains, tels que le Texas, le Dakota du Nord, le Wyoming et l’Oklahoma, possèdent des réserves de gaz de schiste.
 »

http://www.la-croix.com/

9) Ville de MC Kinley ?

Promised Land a été tourné à Avonmore, dans le comté de Westmoreland en Pennsylvanie ; la ville (qui compte environ 1000 habitants) a été choisie pour son évolution fulgurante, passant d’une cité de fermiers à une ville industrielle (recrutement local des figurants).

PNG - taille ko
Ville de MC Kinley
JPEG - taille ko
Ville de MC Kinley

http://www.topix.com/album/detail/avonmore-pa/6GHNG4TCG9TN4D6D

Population in 2014 : 988 (0% urban, 100% rural). Population change since 2000 : +20.5%

PNG - taille ko
Population en 2014 de la ville de MC Kinley

http://www.city-data.com/city/Avonmore-Pennsylvania.html

Pour aller plus loin

Reportage filmé et article de Nicolas Steinbach (3’49 sur le gaz de schiste en Pennsylvanie)
Publié le jeudi 7 novembre 2013.
« Le géologue Terry Engelder considère que la Pennsylvanie a été le laboratoire du monde pour le développement de l’industrie du gaz de schiste.
Un moratoire a été mis en place dans la région de Dimock pour interdire toute nouvelle fracturation hydraulique dans un rayon de 15 kilomètres carrés.
« De nouvelles règles ont été imposées pour renforcer la cimentation des puits et éviter les fuites de gaz, ça devrait permettre au Canada de ne pas faire les mêmes erreurs qu’on a faites », ajoute le géologue Terry Engelder.
Les travailleurs de la Pennsylvanie ont-ils profité du développement du schiste ?
Entre 30 000 et 50 000 emplois, reliés à l’industrie du gaz de schiste, ont été créés, depuis cinq ans en Pennsylvanie.
Le sénateur Gene Yaw affirme que plusieurs travailleurs sont venus de l’extérieur puisqu’il n’y avait pas de main-d’œuvre locale qualifiée pour le forage de puits.

JPEG - taille ko
Le camp de forage de simulation, Shale Net
Photo : Nicolas Steinbach

Aujourd’hui, les travailleurs sont formés localement. Au camp de forage de simulation, Shale Net, près de 14 000 personnes ont suivi les cours de formation.
L’économie reliée au gaz de schiste durera-t-elle ?

« Le développement entourant l’industrie du gaz s’en ira un jour, comme c’est arrivé dans l’industrie du bois ou du charbon. Il faudrait créer dès aujourd’hui un fonds pour l’avenir, penser à plus long terme, faire de la valeur ajoutée. Le Nouveau-Brunswick doit penser dès maintenant à ces questions », explique l’économiste spécialisé en agriculture, Tim Kelsey.
Le contenu du sous-sol du Nouveau-Brunswick est toujours inconnu. La province estime que 1000 puits seront forés au cours des 20 prochaines années, ce qui suppose des investissements de 10 milliards de dollars.
La main d’œuvre et le développement économique durable soulèvent toujours des questions dans le développement de l’industrie du gaz de schiste de la province.
Le Nouveau-Brunswick a produit des règles pour encadrer l’industrie du pétrole et du gaz. Le gouvernement juge que ses règles sont les plus sévères en Amérique du Nord.
 »

http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/640558/gaz-schiste-lecons-pennsylvanie

 
Directrice de publication :
Jean-Max GIRAULT
Responsable éditorial :
Annabelle PAILLERY
Webmestre :
Annabelle Paillery
Hébergement :
Académie de Créteil